Titre

L'Empire de l'or rouge remporte le Prix Tournesol du Documentaire Vert 2018 !

Lausanne, le 4 mars 2018

 

L'Empire de l'or rouge remporte le Prix Tournesol du Documentaire Vert 2018 !

Ce samedi 3 mars, les différents prix du Festival du Film Vert ont été remis lors de la cérémonie d'ouverture de la 13ème édition, au Kremlin de Monthey, en présence de nombreux réalisateurs et personnalités. Le 9ème prix Tournesol du documentaire vert a été attribué par un jury international à L'Empire de l'or rouge, de Jean-Baptiste Malet et Xavier Deleu (France, 2017). Le prix Greenpeace Suisse a été décerné par le comité de Greenpeace au film Frères des arbres, de Marc Dozier et Luc Marescot (France, 2017), alors que le prix Fedevaco a été attribué à The Borneo case, d'Erik Pauser et Dylan Williams (Suède 2017).

Les cinq films nominés par le comité de sélection du festival pour le prix Tournesol étaient:

Empathie, d'Ed Antoja, Espagne, 2017

Frères des arbres, l'appel d'un chef papou, de Marc Dozier et Luc Marescot, France, 2017

L'Empire de l'or rouge, de Jean-Baptiste Malet et Xavier Deleu, France, 2017

Les Sentinelles, de Pierre Pézerat, France, 2016

Ondes de choc (Thank you for calling), de Kaus Scheidsteger, Allemagne, 2015

Le jury du prix Tournesol était constitué des personnalités suivantes :

Monsieur Clément Grandjean, journaliste pour le journal Terre&Nature;

Monsieur Hervé Groscarret, responsable unité Publics et Expositions du Muséum de Genève;

Monsieur Éric Morisod, enseignant retraité et bloggeur;

Monsieur Guillaume Thébault, réalisateur et lauréat du Prix Greenpeace 2017

Madame Vera Weber, présidente de la Fondation Franz Webe a dû malheureusement être excusée.

Voici les explications du jury sur son choix : c’est avec plaisir que le jury de la 13ème édition du film vert s’est réuni aujourd’hui afin de décerner le lauréat du Prix Tournesol. Après une longue délibération, parmi les 5 beaux films qui étaient sélectionnés, le jury a tourné unanimement son choix vers le film-documentaire L’Empire de l’or rouge. 

Ce choix a répondu aux 5 critères mis en place avant délibération par le jury : le caractère écologique (vert) du film, la démarche du réalisateur, l’émotion véhiculée par le film, le caractère pédagogique du film et, enfin, la qualité cinématographique.

L'un des deux réalisateurs, Xavier Deleu, était présent à Monthey et a pu recevoir le prix des mains du jury. Voici sa réaction :

En mon nom et en celui de toute l'équipe du film, merci pour ce prix. Merci pour les diffusions nombreuses à l'occasion du Festival du film vert. Cette fresque économique et sociale, des ouvriers agricoles chinois ou africains jusqu'aux magnats californiens du secteur, avait pour ambition de raconter le monde d'aujourd'hui, cette globalisation absurde qui nous fait consommer des fruits cultivés à l'autre bout de la planète. J'espère que ce film donnera envie à certains d'aller chercher de meilleures solutions. Il existe des circuits de production biologiques et équitables, qui ne reposent pas sur l'exploitation des travailleurs agricoles, c'est le cas de Sfrutta Zero ("Exploitation Zéro") en Italie.

L'Empire de l'or rouge sera projeté au total à 18 reprises dans le cadre du Festival du Film Vert 2018 !

Fruit pour le botaniste, légume pour le douanier ou baril pour le trader, chacun voit autre chose dans la tomate. Toujours est-il qu'en moins d'un siècle, elle est devenue un aliment incontournable de la cuisine contemporaine, qui circule d'un continent à l'autre, transformée en usine, conditionnée en baril de concentré et expédiée dans les cuisines du monde entier. Suivre le parcours d'une tomate, c'est retracer l'histoire de la globalisation.

Les films primés, les nominés et de nombreux autres films sont à voir dans plus de 60 sites de Suisse et en France voisine jusqu'au milieu du mois d'avril pour un total de 262 séances du Festival du Film Vert, qui avait réuni plus de 14'000 spectateurs en 2017.

 

Pour plus d'informations :

Virginie Guignard

responsable presse de l'association « Les Films Verts »

presse@festivaldufilmvert.ch

079 256 26 48